prendre des décisions et faire des choix

Prendre des décisions essentielles pour son existence: Comment y arriver?

Prendre des décisions est inhérent à la vie humaine. En effet, durant toute son existence, l’Homme doit faire face à des situations qui lui imposent une prise de décision. Choisir de faire ou de ne pas faire peut avoir une issue aussi bien avantageuse que désastreuse pour le reste de la vie. Il faut donc être sûr que la décision que l’on prend est la bonne. Cependant, comment y arriver, surtout lorsque 02, voire 03 options, distinctes les unes des autres se révèlent très alléchantes ?

Cette interrogation a germé en moi quand j’étais récemment en quête d’un nouvel élan à donner à ma carrière professionnelle. Je m’étais retrouvé face à un dilemme. Il fallait que je choisisse entre deux options qui avaient chacune leur lot de bénéfices. D’un côté, on me proposait un poste dont la rémunération n’était certes pas considérable mais les horaires et règlements n’avaient rien de rigide ; ce qui offrait un certain épanouissement. L’offre que j’avais de l’autre côté était celle d’une structure jouissant d’une forte notoriété, qui me garantissait non seulement une rémunération très intéressante mais aussi un titre grandiloquent. Bien qu’une telle offre puisse être d’un grand intérêt pour mon compte en banque et surtout pour mon Curriculum Vitae, son lot de contraintes n’est pas négligeable. Ce travail est sûrement plein de stress. 

Quand on se lance dans la quête de l’appréciation de notre entourage, là on a plus de mal à se décider. On aura droit à différentes appréciations qui ne cadrent pas toujours avec nos idéaux (charges vs loisirs, bonheur vs argent, …). C’est encore plus grave lorsque l’appréciation que font ceux que nous interrogeons nous met dos au mur. On prend le risque de ne pas frustrer surtout ses enfants, son partenaire ou ses géniteurs sachant que son être intérieur s’attendait à un avis différent, de préférence en parfaite adéquation avec ses avis personnels !

Georges Clemenceau a tenté une réponse à la problématique au travers de cette citation :

« Il faut d’abord Savoir ce que l’on veut ; il faut ensuite Avoir le courage de le dire et enfin il faut l’Energie pour le faire.”

  1. Trouvez le temps nécessaire pour écrire ce qui a de l’importance à vos yeux dans l’humanité. Faites cette inscription en vous détachant de cette situation qui vous accable et qui nécessite de vous une prise de décision. L’idéal pour réussir un tel exercice est que vous n’ayez aucune situation qui exige de vous une prise de décision quand vous vous exercez. Cela vous permettra de noter l’essentiel, sans aucune influence qui vous écarterait de l’inscription de vos propres convictions, de vos avis, de votre raison d’être, de ce qui vous paraît essentiel dans votre existence.
  2. Servez-vous de ces notes comme d’un bréviaire de vie. Il vous sera d’une grande aide dans les prises de décisions essentielles de votre existence. Pour cela, emportez-le avec vous partout, et surtout, ne vous lassez pas de le lire. Apportez-y des corrections s’il le faut et complétez-le si besoin y est ! 
  3. Faites usage de votre bréviaire de vie quand vous êtes en quête de réponse qui vous aiderait à prendre une décision. Cependant, soyez suffisamment courageux pour faire entendre vos aspirations à vos parents au lieu de seulement chercher à connaitre leur opinion.
  4. Lorsque vous prenez une décision, maintenez-la et tenez ferme dans sa mise en application. N’éprouvez aucun remords car vous tirerez des leçons sur vos expériences.   

En mettant en pratique ces recommandations vous arriverez certainement à prendre des décisions qui ne vous apporteront rien d’autre que du bonheur !

conseils pour ralentir

05 recommandations pour ralentir, identifier les difficultés, les occasions et avoir du succès

S’il y a une chose que nous faisons généralement aussi bien dans l’exercice de notre profession que dans notre vie intime, c’est que nous nous laissons diriger par nos émotions, les situations embarrassantes que nous rencontrons ou de présumées obligations qui nous rendent la vie difficile. On n’arrive généralement pas à faire attention non seulement aux occasions que nous avons de rendre plus joyeuse et plus simple la vie, mais non plus aux nombreux avantages qui s’offrent à nous. Tout ceci, parce que nous sommes aveuglés par cette quête non-stop qu’on s’inflige, qui nous amène à désirer davantage au plus vite, nous rendant ainsi avide.

Il est important d’évaluer le trajet que l’on emprunte. Il ne faut pas se contenter d’espérer le bout du tunnel, quoique ce dernier ne sera jamais semblable à celui de nos rêves.

Naturellement, réussir une telle évaluation implique certaines conditions. L’on doit prendre le temps d’expérimenter chaque jour autant de faits que possible, vivre absolument chaque moment et chaque événement, sans oublier les connaissances qu’il ne faut pas manquer d’apprécier. La question est de savoir comment arriver à faire tout cela si l’on continue de courir sans fin pour son existence ?

Décélérer afin de ne pas gaspiller son énergie et faire de grands pas dans l’atteinte de ses objectifs

Me lancer dans des inspirations nouvelles, dans des plans de travail novateurs était un objectif qui m’a guidé à tellement de reprises… Lorsque l’on a un nouveau concept qui prend corps dans l’esprit ou des projets originaux, on est chaque fois excité et pressé de le concrétiser. Cependant, se jeter à l’eau sans une planification et des économies de moyens et de forces est un risque énorme.

Exploiter cette fougue que crée notre inspiration ne serait d’aucun refus. Toutefois, calmer ses ardeurs et maintenir une vitesse endurable sur un long trajet afin de continuer ces stimulantes aspirations durant une longue période est d’une importance capitale car ainsi on atteint la finalité.

Prendre du recul afin d’évaluer le parcours et dresser un bilan

J’ai réalisé bon nombre de fois que les forces que je déployais, les épreuves traversées, ainsi que les personnes rencontrées lors d’un travail ou un autre, ne produisaient pas les résultats escomptés. Au vu de cela, je fais plus attention aux actes que je pose chaque jour, lorsque j’expérimente quelque chose de nouveau, je fais l’effort d’en profiter pleinement et quand une rencontre nécessite de ma part un investissement, je n’hésite pas à m’y impliquer un peu plus.

Se donner à un bilan de ses anciennes expériences et enrichir son carnet d’adresses nécessite sans nul doute du temps. Ceux dont la performance est semblable aux instruments de guerre de dernier cri peuvent y voir un réel ralentisseur dans l’atteinte de leur but mais selon moi ce n’est pas le cas. En effet, je suis plus admiratif du rendement lorsque je suis pleinement conscient du sentier arpenté, des occasions saisies, des passionnantes rencontres faites et des connaissances que j’ai pu approfondir.

Prendre le temps de détecter ses faux pas et se ressaisir au plus tôt

prendre le temps

Si l’on est désireux de se ressaisir plutôt que de continuer à s’enfoncer, il est impossible de détecter les endroits où on a fauté sans une réduction de vitesse. A l’apparition d’un obstacle, plutôt que de se concentrer sur la provenance du problème afin de trouver comment l’éviter, certains choisissent de s’accentuer sur les facteurs exogènes qui en sont à la base.

Quand on a un but à atteindre, l’endurance n’est sûrement pas à reléguer au second rang. Cependant, ce qui pourra être déterminant dans la réussite est le temps que l’on se donne pour examiner les circonstances, sa tactique, ses victoires personnelles ainsi que ses égarements.

Dénier toute attraction émise par des situations ou circonstances de tout genre

Nombreux sont ceux de mon entourage qui ont des propos semblables à des personnes subissant des souffrances qui leur sont infligées par les circonstances ou les situations embarrassantes auxquelles ils font face. Soit, ils se retrouvent débordés à cause des charges abondantes et des nombreux objectifs qu’ils se sont eux-mêmes fixés, soit tout ce qui se passe dans leur quotidien va à un rythme très rapide, soit leur employeur leur donne plusieurs chats à fouetter, etc.

Agir comme une personne souffrante et laisser les circonstances ainsi que les activités de chaque jour prendre le dessus est si facile. Pourtant, la vie pourrait être plus simple si au préalable, on songeait aux méthodes pour ne pas en arriver là et être acculé.

  • Tout d’abord, diminuons les différentes charges à assurer sur une période bien définie (la journée, la semaine, le mois, etc.). Evitons de nous asservir et faisons preuve de pragmatisme.
  • Ensuite, détectons les tâches qu’on peut confier à des tiers, choisissons ces derniers et fions-nous à eux. 
  • Aussi, pensons à des moyens de rassembler certaines charges ou opérations dont le temps de réalisation ne serait pas long si on avait une meilleure organisation 
  • Enfin, distinguons le plus essentiel afin d’y accorder toute notre attention (je parle bien de l’essentiel, à moyen et long terme et non de ce qui urge).

Personnellement, je priorise les tâches qui ne me compliqueront pas l’existence, qui ne sont pas chronophages et dont je suis certain d’un apport dans le futur.

Trouver le moment idéal pour le bilan de ses réelles aspirations

Pour finir, cherchez un endroit tranquille où vous pourrez vous retrouver, loin des agitations externes ou des idées superflues afin de cogiter sur vos aspirations personnelles.

De nombreux événements nous assaillent et pèsent sur nous, faisant naître ainsi des aspirations toutes fraîches, des inspirations originales, des activités novatrices, etc. Autant de paramètres qui nous éloignent de ce qui est essentiel et dont nous avons pleinement conscience. Pour trouver le juste milieu et arriver à concrétiser ses réelles aspirations dans la vie, cogiter fréquemment et ne pas laisser les faits de chaque jour s’emparer de vous reste l’unique méthode.

Etre heureux

12 citations pour être heureux et réussir sa vie

 » La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri » – Sébastien Chamfort

 » Renoncer à son idéal, ride l’âme  » – Général Mac Arthur

 » Écrire, c’est une façon de parler sans être interrompu » – Jules Renard

 » J’ai décidé d’être heureux car c’est bon pour la santé »-  Voltaire

 » Une bêtise dite par cinq millions d’hommes reste envers et malgré tout une bêtise  » – Anatole France

 » Il faut chercher à se changer, non pas pour changer le monde mais pour vivre dans ce monde »

 » Il faut penser puis agir mais ne jamais fonctionner »

 » Fais attention à tes pensées,
car elles deviendront des paroles.
Fais attention à tes paroles,
car elles deviendront des actes,
Fais attention à tes actes,
car ils deviendront des habitudes.
Fais attention à tes habitudes,
car elles deviendront ton caractère.
Fais attention à ton caractère,
car il est ton destin. » – Talmud

 » Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration  » – Thomas Edison

 » La facilité de parler est souvent l’impuissance de se taire !  »

« L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines » – Francis Bacon

« N’ayez jamais peur de la vie, n’ayez jamais peur de l’aventure, faîtes confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d’autres espaces, d’autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît ». –  Henry de Monfreid

Les bienfaits de la marche

Grâce au progrès de la technologie, l’homme a hérité d’une certaine aisance dans l’accomplissement de ses tâches quotidiennes. Malheureusement, au fil du temps, celui-ci a fini par oublier les bienfaits de la marche pour l’organisme. En réalité, la marche permet de réduire les risques d’attraper une maladie cardiaque. De même, elle permet de préserver son organisme contre tout risque d’accident vasculaire cérébral. C’est une activité qui permet de diminuer la tension artérielle, d’augmenter la densité osseuse, de diminuer le taux de cholestérol dans le sang et soulager le mal de dos. Pour profiter de ces bienfaits, une marche quotidienne d’une trentaine de minutes est fortement recommandée.

Lire la suite

Pourquoi limiter le sucre industriel dans son alimentation ?

Plusieurs études effectuées par des experts et des scientifiques ont démontré que le sucre industriel est nuisible à la santé. En effet, ce produit est une source de maladie comme le diabète, l’obésité, les maladies cardiovasculaires et l’hypertension. Outre cela, le sucre industriel provoque le développement de divers types de cancers. Entre autres, il s’agit du cancer du côlon, celui de l’estomac, du pancréas, du sein et de l’utérus. Le pire, c’est qu’il attaque la flore bactérienne pour affaiblir les défenses immunitaires de l’homme. Il provoque une fermentation intestinale qui favorise le développement des cellules cancéreuses. D’ailleurs, le sucre accélère le vieillissement de tous les organes de l’homme et de sa peau.

Lire la suite

Ranger pour être plus heureux

Le rangement permet de mettre de l’ordre dans sa vie et d’être heureux. Lorsqu’il est bien fait, il transforme l’espace de vie en un espace de bonheur et de joie. En effet, il n’est plus à démontrer que les personnes respectables travaillent mieux si leur bureau est bien rangé. De la même manière, un individu peut voir sa vie prendre une couleur plus agréable si sa chambre est rassurante et inspirante. En rangeant sa maison, on se débarrasse du superflu dans sa chambre, et par le même temps, du superflu dans sa vie également. D’ailleurs, un cadre de vie agréable n’attire que des ondes positives.

Ranger pour être plus heureux

Des conseils pour se sentir bien dans sa tête

Il arrive des moments où la tête de l’homme est surchargée sans aucune raison. Ainsi, ceci peut être la source d’une dépression ou d’un stress permanent. C’est pourquoi il est important de veiller à se sentir bien dans sa tête. Pour y arriver, l’alimentation joue un rôle capital. En fait, une bonne alimentation permet d’apporter plus de vitalité à l’organisme humain. De plus, on peut dégager sa tête en sortant de sa zone de confort, pour affronter de nouveaux défis dans la vie. Par exemple, on peut déménager, se marier ou changer de boulot. Mieux, il suffit de chasser toutes les idées négatives et d’accepter la vie telle qu’elle se présente.

Lire la suite